Zoeken
  • INOFOLIC

Ça a marché avec la manière douce

Bijgewerkt: 12 nov 2019

Katrien (29 ans) et Jonathan (34 ans) viennent d'avoir un premier enfant.


"Nous avons pensé : le moment est venu, ce bébé peut arriver bientôt ", dit Katrien. "Après sept mois de rapports réguliers sans contraception, j'ai soudainement vu le tableau se noircir" dit Katrien. "J’ai pensé : nous serons un de ces couples qui devra se battre pendant des années pour fonder une famille. J'ai pris une semaine de congés et je suis allée à la mer avec ma sœur. J’étais triste et contrariée."


Deux semaines plus tard, le couple a rendu visite à la gynécologue de Katrien. "Elle a suggéré que nous fassions des tests. C’est ce que nous avons fait et le résultat était simplement: un peu de patience, ça va venir."


"Après avoir entendu cet avis, j'ai immédiatement voulu me mettre d'accord sur un plan d'action clair. J'en avais vraiment besoin, même si je sais que l’on ne peut pas forcer les choses", dit Katrien."Je suis chef de projet dans le secteur de la construction et une véritable machine à planifier. J'ai donc demandé à ma gynécologue un plan d'action. Elle m’a trouvée entreprenante mais elle a pris cela au sérieux. Elle a suggéré de commencer par INOFOLIC®."


Jonathan: "Avant cela, je n'avais jamais eu affaire à des traitements liés à un problème de fertilité. Je n'avais jamais entendu parler de compléments alimentaires pour stimuler les grossesses. Katrien a commencé à prendre le produit et nous avons réduit le stress autant que possible. Quelques mois plus tard Katrien était enceinte. "


Sylvie De Rijdt, chercheuse au Centre de la Reproduction Humaine de l'UZ Brussel et gynécologue à Sint-Augustinus (Anvers) : "Le myo-inositol fait l'objet d'une étude intensive. De nombreuses indications montrent qu'il rend le cycle plus régulier chez les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). L'effet exact est complexe et n'est pas encore complètement élucidé, mais nous observons un effet positif sur le niveau de divers paramètres : moins de graisses dans le sang, une meilleure tension artérielle, moins d'hormones mâles dans le sang. Cela favorise un cycle fertile."


L'enfant de Katrien et Jonathan est né en août 2019.

371 keer bekeken