Zoeken
  • INOFOLIC

Une femme atteinte du SOPK sait qu'il est difficile de tomber enceinte - mais nous l'avons fait!

Bijgewerkt: jul 5

Josie (29) et Frank (29):


« Je souffre du Syndrome des Ovaires Polykystiques (SOPK), tout comme ma mère et deux de mes nièces. C'est vraiment de famille. Toute personne qui vit avec le SOPK sait qu'il est difficile de tomber enceinte car l'ovulation se produit plus rarement ou pas du tout. Ma gynécologue a été un véritable partenaire pour moi et a compris exactement la peur qui me paralysait : et si ça ne marchait pas ? « Commençons prudemment et nous verrons ensuite », a-t-elle suggéré. Après 9 mois d'utilisation d'Inofolic®, j'étais enceinte. Beaucoup plus rapidement que ce que j’espérais. Nika est née le 15 mai. Le 9 juin, on la mettait enfin dans les bras de ses grands-parents pour la première fois. À cause de la crise du Covid-19, ils n'avaient pas pu voir leur premier petit-enfant tout de suite. Mais le moment venu, ce fût un instant magique. »

BE-INO-0620-001






237 keer bekeken