top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurINOFOLIC

Le myo-inositol aide les femmes atteintes du SOPK à tomber enceintes

Félicia (29) et Mikey (33). J'ai une ovulation très irrégulière, explique Félicia. C'est comme ça depuis que j'ai commencé à avoir mes règles quand j’avais 13 ans. Pendant longtemps, aucun diagnostic n'a été posé sur mes problèmes. Mais il y a quelques années, le verdict est tombé : je suis atteinte du syndrome des ovaires polykystique (SOPK). En fait, de nombreux symptômes pointaient dans cette direction depuis longtemps : adolescente, je souffrais d'acné et j'avais toujours des saignements abondants. Depuis l’annonce du diagnostic, je cherche régulièrement des informations sur le SOPK. Au cours de mes recherches, j'ai trouvé quelques articles scientifiques à propos de l'impact positif du myo-inositol sur la grossesse chez les femmes atteintes de SOPK. Alors lorsque Mikey et moi avons exprimé notre désir d'avoir des enfants, j'ai immédiatement commencé à prendre Inofolic® : un complément alimentaire qui contient du myo-inositol en plus de l'acide folique et qui est en vente libre en pharmacie. Nous avons attendu exactement un an avant que je tombe enceinte. Notre bébé naîtra en novembre.



465 vues

Comments


bottom of page